Comment être utile à son enfant : devoirs et leçons, un moment de plaisir

Comment être utile à son enfant : devoirs et leçons, un moment de plaisir

Les devoirs et leçons à réaliser en dehors des heures de classe divisent. Qu’ils soient faits en classe, à la garderie, à l’étude, à la maison, leur but est avant tout d’apprendre à se concentrer, à s’organiser seul mais aussi à faire face à l’effort. C’est un moment important dans l’apprentissage, celui où l’enfant se retrouve seul devant la matière apprise précédemment, moment où il peut donc voir s’il a réellement bien compris ce qu’on lui a appris.

Ci-dessous, quelques petits conseils bienveillants :

  • L’autonomie de votre enfant va aller en augmentant mais il aura toujours besoin de sentir la présence d’un parent prêt à l’aider, montrez-lui que vous êtes avec lui dans son apprentissage.
  • Il est important de créer des routines qui lui permettront de se concentrer sur d’autres actions et ainsi de ne pas être dans un stress inutile d’avoir oublié de faire quelque chose. De façon pratique : vérifiez chaque jour avec lui que le sac d’école est complet et qu’il a bien tous les documents pour réaliser ses devoirs. Il mettra très rapidement en place des réflexes.
  • Aidez-le à créer un horaire stable qui l’aidera à s’organiser au jour le jour. La tranche horaire des devoirs deviendra vite une habitude et non une contrainte désagréable.
  • Faites que son environnement soit propice à la réflexion et à la concentration : un bureau rangé et propre, un silence absolu ou un léger bruit ambiant (certains enfants préfèrent travailler avec un fond sonore calme mais stimulant), un estomac qui ne crie pas famine… Tentez également d’éviter tout ce choses qui va accaparer son attention (on oublie la télévision, la tablette, la petite sœur qui fait un karaoké dans la même pièce, le chat qui s’étale sur la feuille de devoir, et tant d’autres sources de distraction !).
  • Les devoirs ne doivent pas s’apparenter à une séance de torture : afin de rendre ce moment agréable et convivial, prenez le temps, avant, de souffler un coup ensemble après une grosse journée, de prendre un bon goûter, de faire un petit tour dans le jardin ensemble, de discuter d’autre chose que de l’école, etc.
  • N’oubliez pas de rester ferme, même si l’impatience aura parfois raison de vous ! Une petite charte de règles à respecter peut aider.
  • Et le plus important : motivez-le, soyez enjoué face à ses progrès.

Et si…

Et si votre enfant éprouve quelques difficultés, que votre aide ne semble pas suffisante, prenez rendez-vous avec l’enseignant qui le côtoie chaque jour. Ensemble, vous prendrez les meilleures solutions pour l’aider.