Baudouin dans l’impossibilité de régner

Baudouin dans l'impossibilité de régner

Baudouin et Fabiola sont très populaires. En 1976, à l’occasion de ses 25 ans de règne, Baudouin crée une fondation dont le but est d’améliorer la vie des Belges : la fondation Roi Baudouin.

En 1990, notre souverain vit une situation très difficile. Une loi permettant aux femmes d’avorter est votée. Le Roi, qui doit signer toutes les lois pour qu’elles puissent être appliquées, refuse de signer celle-là, car il est très croyant et il pense que permettre une interruption de grossesse va à l’encontre de la Loi de Dieu.

Rien ne le fait changer d’avis. On ne trouve qu’une solution, les ministres le déclarent « dans l’impossibilité de régner », le temps qu’ils puissent, seuls, signer la fameuse loi.

Fin juillet 1993, le pays entier plonge dans la tristesse quand il apprend que Baudouin vient de décéder d’une crise cardiaque pendant ses vacances en Espagne.

Baudouin et Fabiola n’ont malheureusement pas pu avoir d’enfant. Joséphine-Charlotte, la soeur aînée, devenue souveraine du Grand-Duché de Luxembourg, ne peut succéder à son frère bien que, depuis 1991, la loi qui interdisait aux femmes de monter sur le trône ait été abolie. C’est donc le frère cadet de Baudouin, Albert, qui deviendra Roi des Belges.

Il portera le nom d’Albert II.