Albert Ier, roi par hasard

Albert Ier, roi par hasard

Son fils étant décédé en 1869, à l’âge de 10 ans, il ne reste à Léopold II que ses trois filles.

Mais en Belgique existe, à ce moment, une loi héritée des tribus franques, qui dit que seuls les garçons peuvent régner.

Suivant cette loi, celui qui aurait dû succéder à Léopold II était le premier fils de son frère Philippe, le Prince Baudouin, un

garçon très intelligent et passionné par tout ce qui était du domaine de l’art militaire.

Malheureusement, ce jeune militaire simple, aimable et très populaire avait succombé à une pneumonie, en janvier 1891.

Il avait à peine 22 ans.

C’est donc son frère cadet qui accède au trône de Belgique le 23 décembre 1909 et qui régnera sous le nom d’Albert Ier.

Il s’intéresse énormément aux sciences, voyage beaucoup et a épousé Élisabeth, une duchesse allemande, le 2 octobre 1900.

Les gens éprouvent énormément de sympathie pour eux, car ils mènent une vie simple. La foule réunie à Bruxelles réserve donc un accueil particulièrement chaleureux au nouveau Roi qui est le premier de nos souverains à prêter serment en français et en néerlandais.