Ce carnaval est, bien entendu, connu pour ses Gilles de Binche, mais ils ne sont pas les seuls à défiler. D’autres sociétés telles que les Paysans, les Pierrots et les Arlequins font aussi partie de la fête.

Pour les Binchois, tout débute six semaines avant le dimanche gras avec les “soumonces”, sorte de répétition. Le véritable carnaval commence le dimanche avec le cortège carnavalesque. Le jour le plus important est le jour du mardi gras. En effet, dès
4 heures du matin, c’est au son du tambour que l’on vient chercher chaque Gille chez lui. Petit à petit, le groupe grossit et à midi, les Gilles sont rassemblés sur la Grand-Place, face à l’hôtel de ville où ils accomplissent le rondeau matinal. Chacun porte le même masque de cire, symbole de l’égalité entre tous.

Sous ce masque, plus de patrons, plus d’ouvriers… que des Gilles. L’après-midi, vêtus de leur plus belle parure et du fameux chapeau en plumes d’autruche, ils défilent sur le rythme des tambours en distribuant des oranges.

Durant toute la journée, et ce, dès 4 heures du matin, ils mangent des huîtres, du saumon et boivent du champagne !

Le Carnaval de Binche a été reconnu en 2003 par l’UNESCO comme étant un chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité.

Le savais-tu ?

Le costume de Gille est constitué de 200 motifs (étoiles, lions, couronnes). Entre 240 et 290 petites plumes montées sur une structure métallique sont nécessaires pour fabriquer les 8 à 12 grandes plumes qui ornent ce chapeau de près de 3kg.