L’enseignement en FWB

La CiTé – École vivante, l’école de demain ?

Motiver les élèves et maintenir au beau fixe le moral du corps enseignant jour après jour, voilà un défi qui est actuellement de plus en plus compliqué à relever.
Et si on tentait d’enseigner autrement ? Et si on tentait le pari un peu fou de proposer une école alternative ?
Voilà le projet innovant dans lequel s’est lancé Laurent Merenne, enseignant liégeois, il y a plusieurs années avec trois comparses. Ainsi est née La CiTé – École vivante.
Coup de projecteur sur l’école de demain !

Vivre sa transidentité à l’école, c’est possible en Belgique

Des drag Queen dans les écoles maternelles ! Une initiative originale mise en place depuis 2015 au Royaume-Uni et aux États-Unis pour enseigner au plus petits la différence et la tolérance.
Bien que controversée, cette démarche pointe du doigt un vrai problème auquel l’enseignement est confronté aujourd’hui : le respect de l’autre, l’ouverture à la différence et l’inclusion des élèves transgenres…

L’utilité des devoirs, un sujet qui divise les experts

Les devoirs sont de plus en plus décriés, tant par les parents que les enseignants. Et pour cause. Ces travaux chronophages réduisent le champ des possibles en termes d’activités extrascolaires, restreignent les moments en famille, s’ajoutent à la surcharge des tâches journalières des parents et ne seraient pas un gage de réussite selon certains experts !

Je réussis en vente partout à petits prix. Mais, combien vous coûte l’école maternelle et primaire en Fédération Wallonie-Bruxelles ?

Selon l’étude de 2016 de la ligue des familles, un ménage dépense en moyenne 280 euros/an (repas compris) pour un enfant en maternelle et 1225 euros/an …

Je réussis en vente partout à petits prix. Mais, combien vous coûte l’école maternelle et primaire en Fédération Wallonie-Bruxelles ? Lire la suite »

Retour haut de page