Le carnaval d’Ostende est un carnaval de Laetare qui a lieu le 1er week-end du mois de mars. Il commence le vendredi par la remise des clés de la ville au Prince Carnaval. Le moment le plus exceptionnel de cette fête est sans nul doute son bal masqué et costumé, mieux connu sous le nom de “Bal du rat mort”. Ce bal de charité a été organisé pour la première fois au casino “Kursaal” le 21 février 1899 et initié par une bande de joyeux drilles du cercle Coecillia parmi lesquels figurait le peintre ostendais James Ensor. Le carnaval d’Ostende est indiscutablement lié à la personnalité fantasque de ce peintre ainsi qu’à l’atmosphère de ses tableaux. À la vue du cortège déambulant dans la ville, tu remarqueras des masques ainsi que des géants directement inspirés des tableaux de James Ensor. Ne manque pas le “Kloefenworp”. Il s’agit du “Jet de sabots” réalisé par le Prince Carnaval. Mais pas d’inquiétude, tu n’auras pas besoin de casque pour te protéger car les “kloefen” ne sont pas de vrais sabots mais de délicieuses friandises ! Parmi elles, essaie de repérer le sabot d’or car il te portera chance tout au long de l’année. Dès la tombée de la nuit, une parade carnavalesque dite “Cimateir-lichtsoet” a lieu et toute la ville scintille de mille feux. Les “cimateirlicht” sont en réalité de petits lampions. Le carnaval se termine par une “popverbranding”, c’est-à-dire le brûlage d’une poupée à l’effigie de Tjannie Carbon, symbolisant tous les maux de l’année.

Le savais-tu ?
James Ensor est un artiste peintre belge de père anglais et de mère flamande né en 1860 à Ostende, et mort dans cette ville en 1949. Il avait une prédilection pour les personnages masqués et les squelettes. Beaucoup de ses tableaux représentent des scènes de carnaval. Il devra attendre le début du XXème siècle pour que son talent soit reconnu à sa juste valeur.