À l'abordaaage !

Une petite histoire des pirates

Yo oh, yo oh, moussaillon ! Aujourd’hui, nous retournons sur la mer (après t’y avoir déjà emmené(e) ici), mais cette fois-ci, ça va saigner…

Alors, sors ta jambe de bois et ton crochet, et embarque avec nous sur un vrai bateau de pirates !

 

Mais d'abord, c'est quoi un pirate ?

Les pirates sont des bandits des mers qui s’attaquent principalement aux autres bateaux, mais ils vont aussi parfois s’en prendre à des villes sur les bords de la mer.

Attention ! À ne pas confondre…

Le pirate ne doit pas être confondu avec le corsaire, qui va aussi faire la guerre sur la mer, mais qui, lui, a une autorisation pour ça de son gouvernement. Le corsaire, donc, n’attaque que les navires ennemis, et juste pendant les périodes de guerre.

Et les pirates, ils existent depuis longtemps ?

Hé oui ! Depuis que l’Homme navigue sur la mer, il y a des pirates, c’est-à-dire, depuis très très longtemps.

Les premiers pirates, on les retrouvait déjà dans l’Antiquité, du temps « des Grecs et des Romains ». À ce moment-là, on disait que la mer appartenait à tout le monde et donc que c’était les « plus forts » qui faisaient la loi comme ils le voulaient. Comme les pirates étaient très cruels et n’obéissaient pas aux lois, ils étaient généralement les plus forts.

Tu le verras d’ailleurs si tu regardes les films « Astérix et Obélix ». Il y le célèbre Barbe-Rouge, avec son ami Baba, la vigie en haut du mât (tu sais, celui qui dit « na’i’e en vue » !). Et, en fait, c’est vrai que ça ne veut rien dire « Souquez les artimuses ! ».

Jules César lui-même a dû affronter des pirates, il a même été capturé pendant un de ses voyages vers l’Asie. Il a été libéré contre rançon (cela veut dire qu’on a payé pour qu’il soit libéré) et il a décidé de se venger. Quelques mois plus tard, à l’aide d’une flottille (plusieurs navires), il a réussi à capturer les pirates et les a fait exécuter. Pompée, un autre grand chef romain, est devenu célèbre en « nettoyant » la mer Méditerranée des pirates.

Et après ?

On retrouve ensuite des pirates au Moyen Âge. Les plus connus, on les appelle aussi « les Vikings ». Ce sont des Scandinaves (ils viennent de la région qui est aujourd’hui connue comme le Danemark, la Suède et la Norvège), venus explorer l’Europe. Attention, les Vikings sont aussi des explorateurs et des commerçants, mais ils ont pillé beaucoup de navires. D’ailleurs, le mot Viking vient de l’islandais et peut se traduire par pirate.

Attention ! À ne pas confondre… 

Comme ils venaient du Nord, les Vikings étaient aussi appelés les Normands. Il faut faire très attention quand tu lis des livres d’Histoire de bien te souvenir que les Normands du Moyen Âge sont donc des explorateurs venus du Nord de l’Europe, et pas les habitants de Normandie !

 

Et l'âge d'or de la piraterie, c'était quand ?

La plupart des pirates que tu peux trouver dans tes livres ou voir dans les films sont des pirates qui datent de ce qu’on appelle « l’âge d’or de la piraterie », c’est-à-dire le moment où elle a été la plus forte en Europe et dans le monde.

On estime que cette période va de 1660 à 1700, à peu près. À l’époque, les navires espagnols revenaient remplis d’or et de biens précieux du Nouveau Monde (l’Amérique) où ils avaient établi des colonies. Les pirates français, hollandais et anglais avaient donc beaucoup de navires à attaquer et pouvaient espérer devenir très riche. Les Anglais, par exemple, ont même encouragé leurs pirates, car ils leur rapportaient de l’argent !

Pirates des... Canaries ?

Tu connais sans doute Jack Sparrow, le « Pirate des Caraïbes ». Eh bien, il y avait en effet beaucoup de pirates aux Caraïbes, mais c’est aux Canaries qu’on en trouvait le plus. Et tu sais pourquoi ? Tout simplement parce que c’était un endroit stratégique entre l’Afrique, l’Europe et l’Amérique et que beaucoup de navires passaient par là. Après, on est d’accord avec toi, « Pirates des Canaries », c’est moins chouette comme titre de film !

Il y a aussi les flibustiers...

On a déjà vu un peu plus haut que les pirates ne doivent pas se confondre avec les corsaires. Eh bien, entre les deux, il y a le flibustier. Le flibustier, c’est un homme qui peut servir de corsaire pour un pays auquel il n’appartient pas forcément. 

Ou alors, si personne ne l’engage, il est simplement un pirate. Souvent, les flibustiers travaillaient « seuls », c’est-à-dire qu’ils n’étaient pas rattachés à un gang de pirates précis.

Le savais-tu ?

Parfois, on confond aussi les pirates avec les « boucaniers » (c’est d’ailleurs grâce à eux que, quand tu fais beaucoup de bruit, on peut dire que tu fais du boucan). En fait, ces hommes, qui n’avaient pas de chef, s’occupaient surtout de fournir les navires de passage (même les navires pirates) en viande. Parfois, ils montaient dessus et accompagnaient les expéditions, mais c’était très rare.

Comment vivaient les pirates ?

Tu as sûrement vu dans les films ou lu dans les romans que les pirates étaient très riches et faisaient de grands festins avec beaucoup de vin. En fait, cette image est très fausse et beaucoup de pirates mourraient très jeunes, soit dans des batailles sur la mer, soit pendus, quand ils étaient capturés. Quand les pirates avaient un butin, souvent, ils se le partageaient de manière équitable, mais cela ne veut pas dire qu’ils étaient forcément riches…

Et les trésors dans tout ça ?

Eh bien, malheureusement pour eux, les pirates ne cherchaient pas d’îles aux trésors. 

Cette légende nous vient d’un célèbre roman d’aventures « L’île aux trésors » de Stevenson. Dans ce roman, un jeune homme part à la recherche, à l’aide d’une carte, d’un trésor caché sur une île. Il a trouvé cette carte sur un pirate, qui était venu dans l’auberge de ses parents, et qui possédait aussi la clé du coffre. 

Dans sa recherche, le jeune garçon est aidé par des pirates qui se sont révoltés contre leur capitaine. Et c’est comme ça que la légende du pirate que nous connaissons aujourd’hui est née ! Grâce à un livre qui a eu beaucoup de succès en Angleterre et en France !

Capitaine et quartier-maître

Chaque gang de pirates avait son capitaine, qui était élu. Tout le monde pouvait voter, sauf les mousses (des apprentis marins), parce qu’ils étaient trop jeunes et que, souvent, ils n’avaient pas encore beaucoup d’expérience. Le capitaine était choisi parce qu’il avait de l’audace et de l’autorité et que c’était l’homme qui pourrait le mieux diriger les combats.

Sur la plupart des navires, il y avait aussi un quartier-maître dont le rôle était de faire en sorte que les pirates respectent l’ordre et que la vie sur le bateau ne devienne pas un vrai chambard. Si le capitaine abusait de son rôle ou n’avait pas de bonnes idées, le quartier-maître pouvait lui faire un procès et même l’abandonner sur une île !

Des femmes à bord

On voit beaucoup de pirates hommes, mais il y a eu des femmes ! Beaucoup se travestissaient (elles se déguisaient en homme pour être intégrées), mais l’Histoire a retenu deux grands noms de femmes pirates : Mary Read et Anne Bonny. Toutes les deux ont été engagées en tant que femmes.

Les pirates existent-ils encore aujourd'hui ?

Oui, mais ils ne ressemblent plus du tout à leurs ancêtres ! Aujourd’hui, la plupart des attaques de pirates ont lieu sur la côte est de l’Afrique et, principalement, près de la Somalie. Les pirates attaquent surtout les navires marchands et vont en prison, si on les capture.

Il a vraiment existé

C’est sans doute le pirate le plus connu, Barbe Noire a vraiment existé ! Son vrai nom est Edward Thatch et il a principalement opéré… aux Caraïbes. Si son nom fait peur, Barbe Noire n’a jamais vraiment utilisé la force, il était plutôt calculateur. On n’a trouvé aucune trace qui disait qu’il aurait torturé ou tué un prisonnier. Mais ce n’est pas non plus pour ça qu’il était gentil !

Eux, par contre, ils ont été inventés...

Le Capitaine Crochet, l’ennemi de Peter Pan, n’a évidemment pas existé ! Il est très cruel et sa main a été arrachée et remplacée par un crochet. Et tu connais son prénom ? Parfois, on l’appelle Jack, mais en réalité, il s’appelle James… comme l’auteur du roman Peter Pan, James Barrie.

Jack Sparrow, sans doute le pirate le plus connu des petits et des grands, ne devait pas en fait être le personnage principal du film. Eh non, c’était William Turner qui devait être « plus important ». Mais Johnny Depp, l’acteur, a complètement transformé son personnage et c’est lui que les spectateurs retiennent le plus. Jack Sparrow est connu pour être « bizarre » (vous avez dit bizarre ?) et boire beaucoup d’alcool. Parfois, il passe pour un gentil quand il sauve 100 âmes en échange d’une seule, mais il ne faut pas oublier que c’est… un pirate !

Le quiz du moussaillon

As-tu vraiment l’âme d’un pirate ? C’est ce que nous allons voir !

Réponds aux questions ci-dessous en cliquant sur la solution qui te semble être la bonne.

Au Moyen Âge, les Normands, c’était…

C'est juste 🙂 Faux 🙁

Ce pirate a vraiment existé, mais quelle était « la couleur de sa barbe » ?

C'est juste 🙂 Faux 🙁

Que faisaient les femmes, souvent, pour entrer en piraterie ?

C'est juste 🙂 Faux 🙁

Quel personnage célèbre, que l’on retrouve dans Astérix, a été capturé par des pirates ?

C'est juste 🙂 Faux 🙁

C’est quoi, un flibustier ?

C'est juste 🙂 Faux 🙁

Les pirates
Oups…

Pas mal, moussaillon !

Excellent !

Parfait ! À l’abordage !

L'activité verte...

... qui fait du bien à la nature !

avec Drôle de Planète

« Teeerrre à tribooord ! »

« À l’abordaaage ! »

Les pirates, qu’est-ce qu’ils en faisaient du boucan ! Ça criait dans tous les coins… Mais, nous aussi, dans notre vie de tous les jours, on fait et on entend plein de bruits de natures différentes : des bruits de moteur de voiture, des voix, la télévision… Tu ne t’en rends peut-être pas toujours compte, mais le bruit est présent presque partout, presque tout le temps. Et c’est bien dommage car, le silence, parfois, ça fait du bien !

C’est pourquoi Drôle de Planète te propose une petite activité consacrée aux bruits.

Durant cette activité, tu vas devoir te concentrer sur les bruits présents dans et autour de ta maison. Quels sont les bruits que nous entendons ? Quel est leur volume ? Quelle est leur origine ? Sont-ils agréables ou désagréables ?

L’objectif, c’est de te faire prendre conscience des « nuisances sonores » qui, pour le moment sont réduites ou absentes, et des bruits qui nous entourent. 

Comment faire ?

Demande à un adulte de prendre son smartphone et de t’accompagner dans le jardin, sur ton balcon ou dehors, juste devant chez toi. S’il est d’accord, il peut aussi te le prêter pour que tu sortes tout(e) seul(e). 

À l’aide du dictaphone du téléphone, enregistre les bruits ambiants pendant 5 ou 10 minutes (le bruit des oiseaux, d’un chien qui aboie, des voisins qui parlent…).

Quels sont les bruits que tu repères ?

Ensuite, grâce à une application mobile de sonomètre facile à télécharger sur le téléphone (Décibel X, dB Live JNA, Nois level, etc.), tu pourras effectuer un relevé du niveau sonore.

Alors, quels sont les résultats ?

Une petite recette des îles...

... parce qu'être un pirate, ça creuse !

Pour combattre les bateaux ennemis, mieux vaut avoir le ventre bien rempli !

Voici donc une idée de recette-pirate super chouette et facile à réaliser !

(N’oublie pas de demander l’autorisation et de l’aide à un adulte)

C'est l'heure de la chasse au trésor !

Tu as envie de vivre une grande aventure ? Tu rêves de déterrer un fabuleux trésor ?

Alors demande à un adulte de cliquer ici pour te préparer une super chasse au trésor…

Et pour terminer en beauté...

Voici des vraies lectures de pirate…

… et un coloriage !