Parents overbookés, 5 astuces pédagogiques pour stimuler l’intellect de vos enfants !

Parents overbookés : 5 astuces pédagogiques pour stimuler l'intellect de vos enfants !

On court, on court toute la sainte journée, entre le boulot, la logistique domestique, les devoirs et autres obligations parentales. Avec parfois le sentiment de ne pas avoir assez de minutes dans une journée pour accomplir l’ensemble des tâches requises. Le temps que l’on aimerait consacrer aux enfants, et plus particulièrement à leur épanouissement personnel, peut nous sembler insuffisant, surtout en matière d’apprentissage. Avouons-le, le stress parental est une réalité. Mais si certains reportent la faute sur les agendas trop chargés, il est possible de nuancer et d’adopter un point de vue plus positif, en considérant la volonté de bien faire des parents dans une routine qui les dépasse. L’enfer est pavé de bonnes intentions !

Une préoccupation majeure de parents, et de grands-parents, n’est-elle pas d’offrir à son.es enfant. s les outils et les connaissances nécessaires pour les aider au mieux à s’épanouir dans un avenir imprévisible ?

Nous ne sommes pas tous nés pédagogues et nul n’a le pouvoir de prédire l’avenir, mais, en tant que parents, nous aimons encourager nos enfants à développer des compétences non techniques qui leur seront essentielles pour vivre une vie heureuse au XXIe siècle.

Chaque semaine, www.jereussis.be vous délivrera une astuce simple qui vous aidera à développer le potentiel d’apprentissage de vos enfants et à les mettre sur la bonne voie pour une vie heureuse, quelle que soit la voie professionnelle qu’ils choisissent.

Des études sur le développement du cerveau menées par des experts de l’enfance chez Scholastic ont montré que l’essentiel des compétences non techniques de résolution de problèmes et de pensée latérale se développe dans le cerveau de nos enfants entre l’âge de 1 et 8 ans. Il en résulte qu’en tant que parents, nous ne disposons que d’un nombre limité d’opportunités pour offrir à nos enfants le meilleur départ possible dans la vie.

Si, comme les études semblent l’indiquer, la petite enfance a une grande influence sur le succès futur d’un enfant, pourquoi ne pas appliquer ces préceptes au jour le jour ? 

Astuce n° 1 : la musique décuple les capacités cérébrales

« J’apprendrai aux enfants la musique, la physique et la philosophie ; mais surtout la musique, car les structures de la musique et de tous les arts sont les clés de l’apprentissage. »

— Platon

Nous connaissons pour la plupart l’ « effet Mozart », soit l’idée selon laquelle l’intelligence peut être augmentée en écoutant les compositions du grand musicien. Il s’avère malheureusement que cette théorie n’est pas imparable et, selon le docteur Gwen Dewar, il n’existe aucune preuve concrète qu’écouter de la musique peut vous rendre plus intelligent à long terme.

Les experts s’accordent en revanche sur le fait que faire de la musique, que ce soit avec des jouets ou en prenant des leçons, peut influencer positivement le développement cérébral.

La musique favorise les esprits curieux, d’ailleurs, le respecté site internet Parenting Science soutient que la formation musicale contribue bien à améliorer l’activité et le volume cérébral.

Si la plupart d’entre nous ressentent instinctivement que les enfants qui font de la musique ont un QI plus élevé que ceux qui n’en font pas, c’est parce que c’est basé sur des faits scientifiques !

La prochaine fois que vous vous surprenez à décourager l’utilisation de jouets musicaux parce que vous les estimez « trop bruyants » ou « inutiles » au quotidien, pensez aux bienfaits qu’ils pourraient avoir sur l’éveil et sur le développement de vos enfants. N’oubliez pas non plus le bonus amusement que ces jouets procurent ! Les enfants de tout âge adorent les expériences musicales, qui leur permettent de créer, ainsi que de voir leurs œuvres personnelles considérées.

En donnant à vos enfants la possibilité de pratiquer la musique au travers de jeux ou de leçons, vous augmentez vos chances d’améliorer des comportements d’apprentissage positifs tels que :

  • la mémoire
  • la concentration
  • la psychomotricité
  • la reconnaissance des formes
  • la confiance en soi

Encourager l’exposition à la musique sous toutes ses formes, que ce soit par le chant, la danse ou la pratique d’un instrument constitue le premier conseil pour développer des compétences de base, dont il aura besoin tout au long de sa vie !