On a lu pour vous… 7 astuces pour faire manger des légumes à nos enfants

On a lu pour vous...

7 astuces pour faire manger des légumes à nos enfants

Mode de vie trop sédentaire, pression venant de la pub et du marketing des chaines de fast-food, recherche de réconfort dans les sucreries… autant de facteurs qui font que de moins en moins d’enfants mangent de façon équilibrée et qu’ils sont nombreux à se détourner des légumes. Pour tenter de leur (re)donner goût aux brocolis, panais et ou encore aux épinards, voici quelques astuces à mettre en place.

Alors que nous entendions à la radio, il y a peu, que trop de petits Belges étaient en surpoids, nous nous sommes penchés sur le problème en nous intéressant à leur alimentation. Certes, celle-ci n’est pas la seule responsable de cet excès de poids, mais nous nous sommes dit que de commencer par la base, à savoir la possibilité de se nourrir correctement, pouvait avoir une certaine utilité. C’est pourquoi nous avons récolté ces astuces dans notre quotidien (testées sur nos petites têtes blondes, brunes, rousses) pour vous les partager.

1. Transformez

Pour ce premier conseil, il faut partir du principe que vous allez devoir cuisiner (si eux doivent faire un effort, vous aussi) ! Une fois le choix du légume opéré, chercher un moyen de cuisson sain et savoureux pour le préparer : grillade, découpe festive (comme au resto chinois), purée… autant de procédés qui amènent du goût et éveillent la curiosité de nos bambins.

2. Racontez

Utilisez la technique du storytelling ! Si vous rêvez que Justine ne fasse pas la moue devant un cœur d’artichaut, racontez-lui d’où vient l’expression portant le même nom, expliquez-lui ce que cela veut dire. En détournant son attention de l’objet de son dégoût, en l’associant à un sentiment positif, vous aurez plus de chance qu’elle daigne y goûter. Même chose pour la tomate. Expliquez à Martin qu’en Italie, elle porte le nom de « pomodoro », que cela pourrait vouloir dire que les Italiens pensent que c’est une pomme d’or et qu’avant, elle était considérée comme un fruit. Emmenez-le au soleil, sur les versants des collines de Toscane… Proposez-lui différentes tailles, couleurs, saveurs… Bref, soyez créatifs !

3. Liquéfiez

S’ils rechignent à mettre une rondelle de carotte en bouche mais qu’ils ne bronchent pas devant un bol de soupe du même légume, n’hésitez pas, et abusez de soupes et de potages en tout genre ! Aussi, vous pouvez tout à fait leur proposer des smoothies composés à base de feuilles d’épinards, d’ananas et de lait de coco ; ou encore de kiwi, de poires, de salade de blé et de céleri… Il existe une multitude de recettes plus savoureuses les unes que les autres sur le Web. Autre astuce : servez-la dans un autre récipient qu’un bol, comme un pot de confiture, dans de petites verrines ou autres. L’aspect didactique de la chose ne manquera pas de les attirer. 

4. Associez

Comme dans le point ci-dessus, le fait d’associer le légume mal-aimé avec une saveur amie est une solution plus qu’efficace, et votre enfant n’y verra que du feu. Aussi, annoncez-lui qu’il vient de boire de l’avocat et des épinards après qu’il ait tout bu (eh oui) !

5. Colorez

Comme nous mangeons davantage avec les yeux, qu’il est certain que les enfants ont un attrait naturel vers tout ce qui est coloré, on mise tout sur le mélange des couleurs ! Carottes mauves, orange ou jaunes, choux romanesco, betteraves, concombres, poivrons… il y a de quoi faire un véritable festival dans leur assiettes pour leur donner envie d’y goûter.

6. Faites-les participer

Qui n’a jamais éprouvé un sentiment de fierté après avoir accompli une tâche méritante, comme celle de faire plaisir aux membres de sa famille avec un bon repas ? Il en va de même pour les enfants, qui ressentiront toute la joie du monde après vous avoir assisté dans la préparation d’un de ceux-ci. L’envie de goûter leur préparation viendra tout naturellement…

7. Imposez

Eh oui, il est parfois bon de ne pas laisser nos enfants décider de ce que l’on va manger le soir (une mauvaise habitude à éradiquer sans plus tarder) et de leur imposer un menu sans leur laisser d’autre choix que ce qui se trouve sur la table. Vous n’avez pas envie de les brusquer ? Commencez alors par imposer des légumes à l’apéro. Éliminez chips, cacahuètes et autres petits biscuits salés, et offrez un plateau de légumes crus à tremper dans de la sauce (qui camouflera les saveurs) ou transformés en petits fours et toasts. Vous verrez, la joie du moment et l’ambiance de fête contribueront grandement à faire en sorte que de petites mains se servent elles-mêmes dans les plats !

Source : https://sosoir.lesoir.be/7-astuces-pour-faire-manger-des-legumes-nos-enfants?utm_source=facebook_le_soir&utm_medium=social&fbclid=IwAR1NAup6vk0D9efT2OtQ_reyKKI6RKdcbnDYZtuk9z-rB1Qxq0xfQZS6Yek