Mon enfant n’arrive pas à calculer, est-il dyscalculique ?

Mon enfant n’arrive pas à calculer, est-il dyscalculique ?

Tout comme l’enfant dyslexique éprouve des difficultés en lecture, l’enfant dyscalculique mélange les différentes opérations mathématiques. Il ne s’agit absolument pas d’une déficience intellectuelle, mais d’un problème d’utilisation et d’organisation des données.

Récemment, des chercheurs ont découvert l’origine de ce trouble. Celle-ci serait biologique, provenant d’un dysfonctionnement neurodéveloppemental dans le cortex pariétal, siège de la conscience des nombres. Ce trouble est peu connu en comparaison à la dyslexie. Dès lors, il est indispensable de consulter des spécialistes pour une aide sur mesure.

Quelles sont les difficultés d’un enfant sujet à la dyscalculie ?

  • Mémoriser les tables de multiplication
  • Lire et écrire les chiffres et les nombres (inversion des chiffres, par exemple : 24 à la place de 42)
  • Comprendre et effectuer les opérations mathématiques (somme, soustraction, multiplication et division)

Ces difficultés peuvent se transposer dans les activités du quotidien comme la lecture de l’heure, les jeux où il faut compter ou calculer la monnaie à rendre…

Comment diagnostiquer la dyscalculie ?

Il semblerait que seule une évaluation neurobiologique menée par un professionnel et focalisée sur les aptitudes propres aux mathématiques puisse permettre l’établissement du diagnostic.

Comment aider mon enfant dyscalculique à la maison ?

Comme pour tout problème rencontré avec votre enfant, le surmonter de façon ludique accélèrera sa résolution. Jouez avec lui tout en le faisant s’exercer en mathématiques ! Voici quelques exemples : compter le nombre de vaches dans un pré, jouer au magasin avec de la monnaie, classer des objets du quotidien selon leur grandeur, réaliser ensemble des recettes pâtissières en le laissant peser et faire les mesures demandées, lui demander l’heure régulièrement, etc.