Les écoles Decroly en Fédération Wallonie-Bruxelles

Les écoles Decroly en Fédération Wallonie-Bruxelles

Ecole Decroly : un brin d'histoire

Médecin et pédagogue belge, Ovide Decroly (1871-1932), s’est intéressé de près aux enfants en grandes difficultés mentales, ceux que l’on nommait « arriérés » à cette époque. Il élabore alors des principes pédagogiques axés sur l’activité de l’apprenant.

Selon lui le milieu influe énormément sur l’enfant. Il faut créer une école de la vie par la vie. La pédagogie doit respecter le rythme de chacun et s’appuyer sur ce qui intéresse les élèves.

La pédagogie Decroly

Ainsi ils doivent, avec le maître, agir, expérimenter, observer et exprimer ce qui a été acquis. L’enfant apprend en allant du global, de tout son environnement, qu’il saisit par le plus de sens possible (l’ouïe, la vue, le toucher, l’odorat et le goût) pour aller vers des synthétisations de plus en plus fines, et des formalisations abstraites.

C’est surtout à Decroly que l’on doit la « méthode globale de lecture », qui prend comme point de départ des textes qui sont des ensembles cohérents, présents dans la vie et donc l’entourage des enfants, pour évoluer vers des découpages de plus en plus fins, et ainsi la lettre.

Contrairement au mouvement Freinet, la gestion de classe n’est pas coopérative, et le maître est ici clairement le responsable de la classe.

Ici encore une partie des méthodes se retrouvent dans certaines classes, parfois sans que l’enseignant ne connaisse le lien avec Decroly, mais simplement parce qu’il croit en l’efficacité de la méthode.

Actuellement et depuis longtemps, les écoles déclarées « Decroly » ont un public de parents avertis, prêts à vivre dans un système différent pour leur enfant, pariant sur la qualité de cette innovation. Plusieurs écoles spécialisées (cliquez  ICI) sont aussi reconnues « decrolyennes ».

Une pensée sur “Les écoles Decroly en Fédération Wallonie-Bruxelles

Commentaires fermés.