L’amitié, une source d’épanouissement aussi pour les enfants ?

Ami, meilleur ami, amis pour la vie : qu'apporte l'amitié aux enfants ?

Chez les enfants, l’amitié semble avoir une signification bien différente de la nôtre. Une après-midi passée ensemble leur permet d’affirmer avec conviction qu’ils sont les meilleurs amis du monde. Au contraire, un rien suffit à les séparer. Il semble donc difficile de croire à une relation solide et stable entre nos petits. Et pourtant… L’amitié s’avère en réalité aussi importante et épanouissante pour eux qu’elle peut paraître futile. Explication…

L’amitié rassure l’enfant

Se retrouver avec des enfants du même âge présente un côté rassurant pour l’enfant. Comme l’affirme Danièle Brun, psychologue, l’attirance se joue souvent à la première impression, dans une image qui demeure longtemps dans le souvenir. En effet, chez les enfants tout particulièrement, l’instinct prend le dessus et ils se fient à leur première impression. À la rentrée des classes, par exemple, une enfant qui n’a jusqu’alors eu l’habitude que de côtoyer et aimer ses parents se raccroche aussi vite que possible à d’autres enfants, à ses amis. Que la relation entre eux dure toute l’année ou quelques semaines seulement, cela importe peu. L’enfant, en confiance dans cet entourage, apprend mieux et plus sereinement.

L’amitié révèle l’enfant

Confronté pour la première fois à d’autres, l’enfant doit très vite s’affirmer et révéler son tempérament. En bande, les caractères divergent et chacun doit trouver sa place. De plus, confronté à certaines situations inhabituelles, l’enfant est fréquemment renvoyé à lui-même, à ses envies. Est-il d’accord avec ce qui se passe ? Trouve-t-il ça normal ? A-t-il envie de telle ou telle chose ? En groupe, l’enfant doit apprendre à se poser les bonnes questions, à faire des choix et à les assumer. La confiance en soi dépend beaucoup de cette faculté à se positionner face aux amis.

L’amitié ouvre l’enfant au monde qui l’entoure et aux valeurs

L’évolution de l’enfant dans un groupe l’ouvre en réalité à d’autres valeurs que les siennes. Le groupe d’amis constitue un autre noyau, un autre soutien tout aussi fort et solide que la famille. Entouré d’enfants du même âge, qui partagent les mêmes centres d’intérêt, l’enfant aura tendance à davantage se confier qu’à ses parents, à échanger. Confronté à une autre éducation, à d’autres habitudes, à d’autres façons de fonctionner, l’enfant s’interrogera, se comparera beaucoup et critiquera parfois. C’est alors que s’apprennent les notions essentielles de respect, de soi-même et de l’autre. Il est primordial que l’enfant comprenne que ce que les autres font n’est pas forcément mieux ou moins bien que ce que lui-même fait et qu’il faut à tout prix accepter l’autre tel qu’il est. Enfin, l’amitié permet aux enfants d’apprendre ce qu’est la loyauté et la fidélité, facteurs importants dans toutes les relations qu’il nouera au cours de sa vie.

Le parent doit-il intervenir dans l'amitié des enfants ?

Non, ou du moins, le moins possible. Les enfants vivent bien souvent des amitiés irrégulières et instables. C’est normal ! L’enfant évolue à son rythme et apprend de ses erreurs.

Privilégiez donc l’écoute

Si votre enfant se dispute avec l’un de ses amis, ne tentez pas d’intervenir, mais bien de discuter et de le guider dans ses choix et ses réflexions. N’hésitez pas à poser des questions pour l’aiguiller et lui enseigner l’empathie. Que ressent mon ami ? À cet âge, il arrive fréquemment que de toutes petites altercations soient une source de grande angoisse. Il convient donc d’essayer de comprendre ce qui ne va pas, sans prendre parti. Veillez également à respecter les choix de votre enfant : si une de ses relations prend fin, ne tentez pas d’aller à l’encontre de cette décision, ce qui pourrait être interprété comme une intrusion dans sa vie privée.