La généalogie, une activité fun à faire en famille !

La généalogie, une activité fun à faire en famille

La généalogie, ça peut être très fun !

Mais la généalogie, c’est quoi exactement ? Et surtout, est-ce aussi barbant qu’on le pense parfois ? Pas du tout !

Qu’est-ce que la généalogie ?

La généalogie, c’est la recherche de ses ancêtres. Les gens de notre famille qui ont vécu bien avant nous. Cela peut être les parents de tes grands-parents ou alors des personnes de ta famille qui ont vécu plusieurs centaines d’années avant. Souvent, on a deux parents, quatre grands-parents, huit arrière-grands-parents, seize arrière-arrière-grands-parents et ainsi de suite… ça peut très vite faire beaucoup de monde !

Comment faire de la généalogie quand on est un enfant ?

Pour faire de la généalogie, rien de plus simple :

Le mieux est de t’asseoir avec ton papy ou ta mamy, ou d’autres personnes de ta famille et de commencer par leur demander de raconter « l’ancien temps », comment cela se passait quand ils étaient jeunes, l’école, les loisirs, le travail…

Tu verras, ils ne demanderont pas mieux que de te raconter leur vie !

Demande-leur de sortir les vieilles photos, d’expliquer « qui est qui » et de raconter les histoires associées aux photos.

 

En généalogie, il faut être très méticuleux. Mon conseil de spécialiste le voici :

Prends bien note des noms, des prénoms, des âges, des dates de naissance et des lieux, de préférence dans un modèle d’arbre généalogique gratuit que tu peux trouver sur Internet. Cela te servira plus tard pour remonter encore plus loin dans le temps.

Peut-être que leurs grands-parents ont été témoins de la guerre et ils peuvent peut-être te raconter les souvenirs qu’eux-mêmes ont récolté sur le sujet.

  • Quels étaient les noms des personnes de ta famille : les parents de tes grands-parents, leurs parents à eux ? Tu peux t’amuser à chercher le nombre de personnes qui ont le même nom de famille que toi dans les annuaires en ligne.

  • Que faisaient-ils comme métiers ? Tu peux t’amuser à comparer avec les métiers d’aujourd’hui !

  • Où habitaient-ils ? Peut-être viennent-ils d’un autre pays ? Tu peux t’amuser à rassembler des informations sur les autres pays où tu aurais des membres de la famille ou des recettes de cuisine de ces pays. Cela peut être amusant de passer une journée à faire comme les habitants de ce pays ou de faire une élocution à l’école sur leur mode de vie.

  • Ont-ils vécu les deux guerres mondiales ?

Comment faire parler les morts ?

Quand on veut retrouver des ancêtres plus lointains, on se retrouve parfois bloqué, car il n’y a plus personne encore en vie pour nous parler d’eux.

Mais avec les informations que tu as déjà rassemblées avec l’aide des grands-parents, tu pourras tenter de retrouver des documents encore plus anciens.

Ces documents sont conservés dans des lieux qu’on appelle « les archives »

Pour y aller, il va te falloir l’aide d’un adulte qui y a accès. En dessous de cent ans, l’adulte qui t’aide devra se rendre à la commune avec une autorisation spéciale. Au-dessus de cent ans, il faut aller dans les Archives de l’État. Demande à tes parents ou à tes grands-parents de se renseigner.

La généalogie peut se transformer en jeu de piste et même parfois… en chasse au trésor !

S’il fait beau, vous pouvez vous promener jusqu’au cimetière le plus proche où sont enterrés les membres de votre famille.

Si c’est un peu plus loin, tu peux organiser un voyage avec tes grands-parents, cela permettra de voyager ensemble sur la trace de vos aïeux : cela s’appelle le tourisme ancestral.

N’hésite pas à te lancer, non seulement tu apprendras plein de choses sur ta propre famille que tu ignorais complètement avant, mais en plus tu découvriras peut-être des ancêtres héros de guerre, chevaliers ou princesses !

La généalogie pour les parents

La généalogie est une activité à faire en famille. Aidez votre enfant à établir la généalogie de la famille en ressortant vieilles photos et documents. Il faudra peut-être contacter la grand-tante à qui vous n’avez plus rendu visite depuis plusieurs années. Joignez l’utile à l’agréable et prenez un enregistreur avec vous afin d’enregistrer les souvenirs de jeunesse des plus âgés.

Rien ne sert de parler des sujets qui fâchent avec les petits. Laissons les soucis de famille aux adultes.

Si l’enfant ne peut ou ne veut pas faire sa généalogie, il peut toujours choisir un personnage historique ou qu’il aime bien.