Faut-il obliger les enfants à faire des bisous ?

"J'ai cinq ans. Mon corps, c'est mon corps. Ne m'obligez pas à faire des bisous ou des câlins. J'apprends la notion de consentement, et votre soutien me permettra de rester en sécurité pour le reste de ma vie".

Ce slogan, apposé sur la photo d'une enfant, fait le buzz sur les réseaux sociaux depuis quelques jours et suscite le débat : faut-il obliger les enfants à faire un bisou ou un câlin, même s'il n'en a pas envie, même si l'on estime que ce n'est pas poli !

Cette image a été partagée par la journaliste Katia Hetter (CNN) avec un article dans lequel elle explique qu'elle n'a jamais obligé sa fille à embrasser des gens, même des proches : "Il y a trois ans, je lui ai dit pour la première fois 'J'aimerais que tu fasse la bise à mamy, mais je ne vais pas t'y obliger'. Elle n'a pas à embrasser ou à câliner quelqu'un juste parce que je lui demande. (...) Je pense que son corps est le sien, pas le mien".

Cette image et l'idée qu'elle véhicule ont provoqué un débat viral sur les réseaux sociaux, entre le respect du consentement et de la liberté de l'enfant et le geste de politesse, à faire en toutes circonstances.

"L'amour et le respect se méritent. Ils n'ont pas à être forcés ou volés", explique, par exemple, un internaute, tandis qu'un autre s'interroge: "Donc, à Noël, devrais-je dire à mon enfant de ne pas embrasser sa tante, son oncle et ses grands-parents pour leur dire bonjour? C'est ridicule".

Pour Sarah Ockwell-Smith, journaliste spécialisée dans les articles sur la parentalité, la question a son importance : "L'autonomie du corps importe à tous les âges, et pas seulement quand les enfants sont plus âgés. Si vous voulez que votre enfant puisse dire 'non' plus tard, commencez par respecter ses souhaits maintenant".

Le débat est ouvert.