Qui a créé l’argent?

Qui a créé l’argent ?
Le concept de monnaie signifie avant tout la monétarisation des échanges. Les échanges directs de biens ou de service sans l’intermédiaire de la monnaie s’appelaient du troc. Au départ, la monnaie pouvait être une barre de sel, ou un coquillage. Enfin, quelque chose qui témoigne de l’échange.
Très vite, la monnaie n’est plus devenue un simple témoin d’échange, mais un objet que l’on convoite et que l’on accumule pour s’enrichir. Il n’est plus besoin de produire pour échanger, le simple fait d’avoir de l’argent suffit pour obtenir ce que l’on désire.
La monnaie telle que nous la connaissons est liée à l’émergence de la pensée abstraite, autrement dit de ce que l’on a appelé le « miracle grec ». L’antiquité gréco-romaine a connu un développement économique de nature capitaliste extrêmement avancé.
L’invention de l’argent (la monnaie) est imputée à un roi de Lydie, bien avant Jésus-Christ. On suppose que les Grecs ont utilisé au début ce qu’ils avaient de plus précieux (souvent des animaux), puis ils se sont servis de leurs lourdes broches de fer comme monnaie (il est intéressant de savoir que ces broches portaient le nom d’obèles et ont laissé dans notre langage le mot « obole »).
Puis, l’or prit bientôt la place sous forme de lingots. Mais pour être évalué en quantité, l’or que l’on donnait, il fallait le peser. C’est donc un roi de Lydie qui eut l’idée de faire fabriquer des pièces en or, marquées d’un sceau qui en garantissait le poids constant. Il devenait inutile de les peser : il suffisait de les compter.