Les Belges deviennent des Gallo-Romains

Les Belges deviennent des Gallo-Romains

En 58 av. J.-C., Jules César, un général et homme politique qui veut devenir le maître à Rome, sait qu’il doit briller pour que les Romains lui donnent le pouvoir. Son idée ? Se couvrir de gloire en partant à la conquête de la Gaule.
De victoire en victoire, il monte toujours plus vers le nord et en 57 av. J.-C., il s’attaque aux Belges.

Ceux-ci, principalement les Nerviens de Boduognat et les Éburons commandés par Ambiorix, résistent farouchement, mais ils sont vaincus par l’organisation militaire des légionnaires et par leur cruauté.

Les Romains n’hésitent pas à brûler les fermes et les récoltes pour provoquer la famine et à exterminer les femmes et les enfants.

En 51 av. J.-C., César, qui n’est jamais parvenu à capturer Ambiorix, est vainqueur.
César a écrit : « Les Belges sont les plus vaillants de ces peuples de la Gaule, parce qu’ils sont très éloignés du luxe et de la mollesse qui règnent dans la province romaine. »

Dorénavant, les Belges vont vivre sous l’occupation romaine, mais en paix. Ils vont couvrir leurs vieilles pistes de pavés, parler le latin, adopter d’abord les dieux romains, ensuite le christianisme et la manière de vivre de leurs conquérants.

Ils vont devenir des Gallo-Romains.

Pour aller plus loin