L’origami, un art aux bénéfices éducatifs enseigné en classe au Japon

Des grenouilles sauteuses, des oiseaux multicolores, des papillons plus vrais que nature, voire même des dinosaures ou des pokémons, sont autant de figures pouvant être obtenues par cet art du pliage japonais, bien connu sous le nom d’origami.

L’origami provient littéralement des mots ori (pliage) et gami (papier) et fut développé il y a plusieurs siècles au Japon, après l’introduction du papier sur l’île. Depuis lors, cet art du pliage n’a cessé de croitre en popularité auprès des artistes, des mathématiciens, des architectes et des éducateurs un peu partout dans le monde.

Mais si les prouesses artistiques attisent la créativité, sa popularité réside avant tout dans les compétences éducatives qu’il véhicule. Ainsi au Japon, l’origami est enseigné dès le plus jeune âge à la maison ou à la crèche et se poursuit à l’école.

Et c’est ce qui intéresse beaucoup de parents et d’éducateurs aujourd’hui, pour qui toutes nouvelles techniques d’enseignement permettant d’améliorer les compétences en lecture et en mathématique, à développer un esprit critique et une aptitude à résoudre des problèmes, à favoriser la coopération et la socialisation ainsi que d’introduire des cultures différentes sont fortement prisées. Et devinez quoi ? L’origami contribue à la réalisation de l’ensemble de ces objectifs et apparait si passionnant, que les enfants de tout âge sont désireux de l’apprendre.

Les enfants adorent l’origami et apprendre en faisant est une manière simple de garder l’attention des étudiants dans la mesure où ils veulent naturellement jouer et explorer de nouvelles choses ! En construisant et déconstruisant au travers de la manipulation du papier, en activant leur connaissance, en expérimentant d’abord manuellement, les enfants découvrent qu’apprendre est bien plus utile qu’ils ne le pensent. Les formes et figures qu’ils créent au travers du pliage du papier les aident à appliquer des concepts mathématiques et à construire concrètement leur vocabulaire,  retenir l’information plus longtemps, à établir des liens entre les mots et leur signification. Apprendre en comprenant est essentiel aux étudiants pour apprendre à résoudre tout type de nouveaux problèmes auxquels ils feront face dans un proche futur.

De plus, l’origami développe la patience, la persévérance et la précision. Cela stimulera la mémoire et la rétention d’information. L’art du pliage du papier atteindra autant leur esprit que leur cœur, et stimulera leur créativité. Sans compter le sentiment de satisfaction ressenti lors de l’accomplissement d’une figure. Et il est bien connu qu’un sentiment de succès, alimente la confiance et l’estime de soi, qui se communique aussi dans les autres matières.

Les chercheurs ont d’ailleurs démontré que l’enseignement du pliage du papier, et particulièrement dès les maternelles,  était une plus-value unique et précieuse dans leur programme d’étude. Ainsi l’origami n’est pas seulement amusant, mais associe une variété de style d’apprentissage qui aide les enfants à développer des compétences éducatives, culturelles, et sociales.

Et pourquoi ne pas créer vos propres séances d’origami à la maison ou pour décorer votre classe, voire concevoir des cadeaux ? A cet effet, le net regorge de nombreux sites pour débutants (ex :  Origami Club ). En ces temps de fêtes, voilà une idée originale qui entrera sans problème dans la hôte de saint Nicolas.

Liens en anglais sur le sujet :

http://home.earthlink.net/~robertcubie/origami/edu.html

http://aboutjapan.japansociety.org/origami_in_the_classroom

https://www.tofugu.com/japan/origami/

http://www.origamiwithrachelkatz.com/origami/origami.php