Le carnaval d’Eupen

Le carnaval d'Eupen

Le carnaval débute le jeudi précédant le mardi gras avec l’ « Altweiberdonnerstag », le jeudi des Femmes, jour de liesse pour les femmes où tout leur est permis. Le dimanche, le Prince Carnaval reçoit les clés de la ville et régnera sur celle-ci durant les 3 jours de fête. Le dimanche est aussi le jour du carnaval des enfants qui ont leur « Kinderprinz », le Prince Carnaval des enfants et leur cortège. Le point culminant de cette fête est le fameux « Rosenmontag », le lundi des roses. En effet, des roses en papier sont jetées durant tout le cortège constitué de chars très colorés qui défilent dans les rues sous la direction du Prince Carnaval. Ce dernier, ainsi que sa cour et ses « funkenkorps » (signifiant « gardeS du corps ») jettent à profusion des bonbons, des oranges et des tonnes de confettis pour la plus grande joie de tous. La musique n’est pas en reste car de nombreuses fanfares se joignent à la fête qui se finit par un bal où, à minuit, le Prince Carnaval remet les clés de la ville aux autorités de la commune. Durant tout ce carnaval, tu entendras maintes fois crier le mot « Alaaf ! » qui signifie tout simplement « salut ! » en patois allemand.

confettiter

Onze est le chiffre porte-bonheur du carnaval d’Eupen. Ce chiffre est aussi le jour des fous dans la symbolique germanique. C’est pourquoi la 1ère séance de préparation du carnaval est prévue chaque année le 11 du 11ème mois à 11h11 avec une commission de 11 personnes qui établit les 11 commandements qui seront en vigueur durant le carnaval.

Le savais-tu ?
Autrefois, il était interdit aux femmes de fêter le carnaval. Dès lors, elles décidèrent d’organiser leur propre fête. Aujourd’hui, elles prennent leur revanche le Jeudi des Femmes où elles se promènent dans les rues vêtues de façon extravagante et munies d’une paire de ciseaux avec lesquels elles coupent les cravates des messieurs pour en faire des trophées. Un homme averti en vaut deux !