Léopold II, le grand bâtisseur

Léopold II, le grand bâtisseur

Le Roi, qui aime les grands travaux, rend sa capitale de plus en plus belle. Il fait bâtir de superbes avenues, des parcs, des jardins et de beaux quartiers. En dehors de Bruxelles, il fait réaliser le barrage de la Gileppe, le port de Zeebrugge, des agrandissements du port d’Anvers, des canaux et des chemins de fer. Il supervise ou termine la construction de monuments imposants comme le Palais de Justice.

Notre pays est l’un des plus riches et des plus industrialisés.

Pour les gens aisés, c’est la belle époque, mais le petit peuple vit misérablement.

Léopold II décède en décembre 1909. Son règne fut long, florissant et ne connut pas de guerre.

Sur son lit de mort, il s’occupait encore de politique, et la dernière loi qu’il a signée est celle du service militaire obligatoire pour tous, car il entrevoyait le danger de la guerre et voulait renforcer l’armée. Cinq ans plus tard, la Première Guerre mondiale montrera qu’il avait raison.

Pour aller plus loin