La Belgique entre les deux guerres

La Belgique entre les deux guerres

Les conditions de vie continuent à s’améliorer. Il y a beaucoup moins de pauvres. Presque tous les villages ont l’eau courante et l’électricité. L’industrie, l’agriculture et le commerce sont florissants, les travailleurs reçoivent même des congés payés.

Malheureusement, en 1929, une grave crise économique, partie des États-Unis, frappe le monde entier. De nombreuses entreprises ferment et un grand nombre de travailleurs se retrouve au chômage. La vie redevient très difficile malgré les progrès accomplis.

À cette époque apparaissent, dans la plupart des pays d’Europe, des partis politiques qui affirment que la crise est causée par les étrangers, les juifs, et par la faiblesse des hommes politiques. Pour eux, il faut supprimer le droit de vote et il faut qu’un chef dirige le pays d’une main de fer.

En Italie, les fascistes de Mussolini prennent le pouvoir en 1922.
Ils servent d’exemple à Hitler et aux nazis qui imposent la dictature en Allemagne, en 1933.

Des mouvements identiques apparaissent aussi chez nous. Le plus important est le parti Rex conduit par Léon Degrelle. Mais, même s’ils ont un moment de nombreux élus, ils ne parviendront pas au pouvoir.

Pendant la guerre, Degrelle et ses hommes collaboreront avec les Allemands et se battront à leur côté.

Pour aller plus loin