La vie des animaux expliquée à vos enfants… Pourquoi l’araignée tisse-t-elle une toile ?

Système ancien, mais toujours valable pour la pêche : le filet jeté dans la mer... L'araignée est une excellente pêcheuse ! Elle tisse sa toile, la tend comme un filet et attend que les insectes dont elle se nourrit y restent prisonniers.

Les araignées font partie de la classe des "arachnides", comme les tiques, les scorpions et les acariens. Il en existe environ quarante mille espèces et elles sont répandues dans le monde entier.

Presque toutes sécrètent un fil soyeux au moyens de filières fixées à l'extrémité de l'abdomen ; il ne sert pas seulement à tisser la toile, mais également à filer le cocon qui contient les oeufs.

Se nourrissant d'insectes, elle reste en contact avec sa toile par un long fil.

Dès qu'une "prise" tombe dans les mailles du filet, une vibration avertir l'araignée de sa présence. Alors elle grimpe dans la toile, injecte dans sa proie des enzymes qui dissolvent ses tissus ; puis elle suce le liquide ainsi préparé, ne laissant de sa victime que le squelette externe.

La construction de la toile est une véritable oeuvre d'art et suit des lois immuables.

La toile d'araignée trouve des applications dans la technique moderne. Cependant elle n'est pas utilisée, ainsi qu'on pourrait le penser, dans l'industrie textile, mais bien en optique. 

Pour marquer une fine ligne de repère dans les lentilles des micromètres et télémètres, on utilise, en effet, son fil d'une finesse de section incomparable.