Tabac et enfants – quels sont les risques ?

En cette journée mondiale sans tabac, Je Réussis fait le point avec vous sur ce fléau, qui peut passivement atteindre votre enfant (si vous fumez vous-même) ou trop tôt découvert dans les cours de récréation...

Des études ont démontré que l'âge moyen d'un enfant lorsqu'il fume sa première cigarette est douze ans (!), mais, si les risques du tabac sont multiples, surtout chez les "gros" fumeurs, les risques liés au tabagisme passif ne sont pas à négliger non plus.

Un enfant qui grandit dans un foyer de parents fumeurs est beaucoup plus vite et facilement sujet à des troubles de santé qu'un enfant dont les parents ne fument pas : 50% de chance en plus de contracter des otites à répétition, 72% de chances d'être asthmatique ou de contracter des bronchites ! De plus, il sera plus facilement tenté de fumer à son tour, à l'adolescence, lorsque des amis ou des membres de la famille lui proposeront sa première cigarette.

Il y a, à l'heure actuelle, un accroissement du nombre de fumeurs chez les adolescents, mais surtout chez les adolescentes : alors que la loi interdit l'usage de cigarettes dans les lieux publics, de plus en plus de jeunes filles commencent à fumer chez elle, en cachette ou non.

Les sources d'influences de ces jeunes sont bien souvent la famille, mais aussi les amis ou les médias (les films et les séries, même si l'usage de la cigarette y est de plus en plus restreint !). Même si tous les jeunes connaissent les risques du tabac, ils les voient à long terme et ne sont donc pas tout à fait sensibilisés aux dangers de la cigarette. Pour les sensibiliser, vous pouvez leur parler des allergies qu'ils encourent, ainsi que des problèmes respiratoires, des problèmes d'infertilités ou encore des problèmes inesthétiques comme les ongles jaunes ou la mauvaise haleine.

Par ailleurs, si vous ne voulez pas voir vos enfants fumer, essayer vous-même d'arrêter pour ne pas leur donner de mauvais exemple !