On a lu pour vous… « 10% des visiteurs de sites X ont moins de 10 ans »

Les enfants de moins de 10 ans représenteraient 10% des visiteurs de sites pornographiques dans le monde, selon une étude menée par les laboratoires Bitdefender.

Réalisée en 2016 par Catalin Munteanu, chercheur chez Bitdefender, auprès de 706 utilisateurs des suites de sécurité Bitdefender dans le monde, cette étude démontre que 22% des mineurs fréquentant des sites pornographiques ont moins de 10 ans, 36% sont âgés de 10 à 14 ans et 42% de 15 à 18 ans.

Une simple « barrière »

La plupart des sites sont accessibles quel que soit l’âge de l’internaute. En effet, la seule «barrière» se limite à une simple fenêtre pop-up qui s’affiche pour demander aux utilisateurs de confirmer qu’ils ont plus de 18 ans, sans aucune vérification réelle de l’âge du visiteur.

Conseils

Bitdefender adresse donc quelques conseils aux parents soucieux de protéger leurs enfants:

  • Placer l’ordinateur familial dans un endroit où il est possible de voir l’écran.
  • Définir des règles d’utilisation de l’ordinateur pour les enfants. Discuter avec eux des contenus inadaptés qu’ils risquent de rencontrer.
  • Les conseiller de ne pas répondre aux spams, messages instantanés ou e-mails présentant un contenu obscène ou agressif.
  • Lorsque les enfants créent des comptes sur les réseaux sociaux, les aider à utiliser les fonctions de protection de la vie privée. Les encourager à restreindre les informations visibles et s’assurer que leurs amis en ligne sont également leurs amis dans la vie réelle.
  • Conseiller aux enfants d’être prudents lorsqu’ils installent des applications Android. Certaines contiennent des adwares (publicités) agressifs et des malwares qui envoient à l’insu de l’utilisateur, des messages à des numéros payants. N’installer que des jeux et autres applications Android à partir de plateformes officielles.
    Utiliser des solutions de sécurité avec contrôle parental pour surveiller l’activité en ligne de vos enfants et bloquer l’accès à des sites non recommandés pour un jeune public.

 

Source: fr.metrotime.be

09/10/16