L’archéologie expliquée à vos enfants… Comment a-t-on fouillé Ninive ?

Ninive était la capitale de l'Assyrie. La ville était connue en particulier parce qu'il en est question dans la Bible. Nous savons qu'elle fut détruite en 612 avant Jésus-Christ par les armées coalisées des Babyloniens et des Mèdes.

Un italien naturalisé français, Paul-Emile Botta, commença les fouilles en 1842. Il entreprit de creuser le tell (c'est le nom arabe d'une colline artificielle) de Quyundjik, en face de la ville de Mossoul. Il n'y travailla que trois mois avec des ouvriers de la région, puis il alla s'attaquer à un autre site assyrien : Khorsabad.

L'Anglais Henri Layard, de son côté, avait commencé à fouiller le site de Nimroud, où il découvrit une autre capitale de l'Assyrie. Trois ans après Botta, il reprit l'exploration de Quyundjik. Il la poursuivit en 1850 et 1851, mettant au jour un immense palais. Au cours de ces deux dernières campagnes, il explora 71 salles d'où il exhuma 2000 bas-reliefs, 27 portails décorés et 10 gigantesques statues de taureaux ailés.

À cette époque, les archéologues creusaient des tunnels pour avancer. Leur principal souci était de chercher de belles pièces qu'ils envoyaient aux grands musées d'Europe, surtout ceux de Londres et de Paris.