Que faire ce week-end ? Frontières imaginaires

Bruxelles

Exposition — Frontières imaginaires

La carte produit le monde : en traçant une ligne sur une feuille, on inscrit une frontière entre deux espaces.

La composition d’une carte, avec son échelle, sa légende, son centre et sa périphérie, ses axes, ses lignes de fuite et ses blancs dans la page résulte d’un palimpseste d’images, de références et de concepts qui découlent de constructions géographiques, historiques, sociales et mentales. L’Ensemble de ces signes sont autant de sources d’inspiration, poétiques ou politiques, pour les œuvres des artistes présentés.

Le monde n’a jamais autant communiqué sous toutes les formes et avec toutes les techniques ; néanmoins les frontières sont toujours là… La frontière suscite des questions liées aux thématiques d’intérieur et d’extérieur, d’identité et d’appartenance.

Qui suis-je, qui est l’Autre ? La frontière est une région en soi. À la marge, se développe une culture frontalière, faite de métissage et de partage, ou au contraire d’exclusion. Apprivoiser la différence, développer les échanges, cultiver le dialogue, traverser la frontière, être traversé par la frontière ouvre de nouvelles perspectives, et un champ de réflexion critique pour les artistes.

Frontières imaginaires réunit les œuvres de plusieurs artistes contemporains dans le Project Space de la Villa Empain, avec notamment : David Byrne, Dong Dawei, Chloé Dugit-Gros, Öyvind Fahlström, Mekhitar Garabedian, Aurélie Godard, Mona Hatoum, Grayson Perry, Zhu Rixin, Barthélémy Toguo, Jorinde Voigt, Ji Zhu.

Infos Pratiques

Où ?
Fondation Boghossian — Villa Empain
Avenue Franklin Roosevelt, 67
1050 Ixelles

Quand ?
Du 23 février au 30 avril, de 11 à 18 h (fermé le lundi)

Combien ?
De 4 à 10 euros

Le plus

Découvrir en famille le thème de la frontière, s’interroger sur ce qu’est une frontière, qu’elle soit réelle ou imaginaire.