Comment expliquer l’actualité à vos enfants ?

Que ce soit à la télévision, sur internet ou dans les journaux, les enfants sont chaque jour confrontés à des contenus choquants. Comment leur expliquer ces informations destinées aux adultes ?

Avant toute chose, il est préférable d'éviter de leur faire regarder le journal télévisé. En effet, la télévision, si elle représente un bon support d'actualité, est principalement conçue pour un public adulte et averti.  Certaines images peuvent heurter la sensibilité des enfants en mobilisant des émotions qu'ils ne sont pas capables de digérer. Pourtant, le journal télévisé représente 43% de ce que les enfants de 4 à 10 ans regardent à la télévision ! Avant leur 7-8 ans, il vaut mieux éviter de confronter les enfants à ces images trop violentes. Passé cet âge, si les enfants sont autorisés à regarder le journal, ce doit toujours être en présence d'un adulte qui pourra évaluer leurs réactions, répondre à leurs questions, débriefer avec eux les images vues...

En tenant compte du rythme effréné des actualités ainsi que de leur complexité, vous devez toujours les mettre en perspective pour mieux les expliquer à vos enfants. Inscrivez les sujets dans leurs contextes historiques ou géographiques afin que votre enfant ne soit pas affolé par ce qu'il voit. Par exemple, devant des images de la guerre en Palestine, expliquez-lui les raisons de ce conflit pour ne pas qu'il s'imagine que cette réalité puisse être la sienne dans les jours à venir. Il n'est pas non plus nécessaire de vous lancer dans des discours géopolitiques, mais juste de lui donner des points de repères, lui situer un pays ou une époque. Cela évitera le téléscopage entre le présent de l'enfant et l'actualité médiatique. En effet, jusqu'à 7-8 ans, les enfants n'ont pas la notion de "l'ailleurs" et pensent que tout ce qu'ils voient à la télévision se passe près de chez eux.

Parler de l'actualité avec les enfants ne signifient pas tout leur dire, pesez vos mots, expliquez-leur ce qui se passe, prenez position, oui, mais assurez-vous qu'ils comprennent et suivent votre discours, afin que leurs émotions ne prennent pas le dessus !