La différence entre le 21 juillet et le 27 septembre expliquée aux enfants…

Quelle est la différence entre le 21 juillet et le 27 septembre ?

 Le 21 juillet, c’est la fête de la Belgique. Mais du coup, que fête-t-on le 27 septembre ? La nuance n’est pas toujours évidente à saisir pour les enfants. Remontons donc le temps afin de vous aider à y faire voir plus clair à vos bouts de choux !

Chaque année, le 27 septembre, nous célébrons la fête de la Communauté française de Belgique (appelée actuellement Fédération Wallonie-Bruxelles). Mais pourquoi ?

L’origine de cette fête remonte à l’année 1830. Tout commence au mois d’août. Le 25 août 1830 pour être tout à fait précis.

À cette époque, la Belgique existe déjà, mais n’est pas indépendante, c’est-à-dire qu’elle ne vit pas par elle-même, avec son propre chef, ses propres lois, son propre mode de fonctionnement. Elle est alors désignée comme les États-Belgiques-Unis. En effet, les Hollandais, nos voisins du nord, occupent notre territoire et c’est alors le Roi hollandais, le Roi Guillaume Ier, qui y a le pouvoir.

Le 25 août, le Roi assiste à un opéra intitulé La Muette de Portici. L’histoire racontée lors de ce spectacle est celle des habitants de Naples, une ville d’Italie, qui en ont marre d’être dirigés par les Espagnols. Mécontents de leur situation, les Napolitains se révoltent et s’opposent aux dirigeants espagnols.

Le sujet de ce spectacle donne des idées aux spectateurs présents dans le théâtre qui se rendent compte qu’eux aussi en ont plus qu’assez d’être dirigés par un roi hollandais. En colère, ils sortent et encouragent tous les habitants à les suivre et à manifester.

Les événements durent environ un mois et la colère des habitants ne fait que grandir, à tel point que le 23 septembre 1830, les Bruxellois et les Wallons s’associent pour former une puissante armée pour pouvoir s’opposer aux Hollandais. La lutte entre les deux peuples dure cinq jours. Mais le 27 septembre, les Hollandais qui s’étaient installés dans le parc de Bruxelles sont chassés et prennent la fuite. Les Belges sont donc les grands vainqueurs et, grâce à eux, notre petit pays acquiert son indépendance. Elle sera officiellement proclamée le 4 octobre 1830.

Depuis 1981, le 27 septembre est donc la date à laquelle on célèbre la solidarité et le travail d’équipe entre Bruxellois et Wallons, grâce auxquels la Belgique a pu devenir un pays à part entière. De nombreux concerts, spectacles et activités sont d’ailleurs organisés chaque année un peu partout à Bruxelles et en Wallonie pour fêter cela.

 Une fois l’indépendance de la Belgique déclarée, les Belges doivent se trouver un dirigeant. Ils décident alors d’être gouvernés par un roi, tout comme leurs voisins. La Belgique devient donc une monarchie. Après plusieurs hésitations, la population décide d’être dirigée par un prince allemand : Léopold de Saxe Cobourg-Gotha. Le 21 juillet 1831, il prête serment et jure fidélité au peuple, aux lois et aux libertés des Belges. Il devient ainsi le premier Roi des Belges.

Ce n’est qu’en 1890 que la date du 21 juillet est choisie comme jour de Fête nationale, liant ainsi pour toujours le Roi à son pays.

Durant cette journée, on sort les drapeaux belges et l’on fait très souvent des feux d’artifice pour fêter notre indépendance !